Très souvent, les personnes atteintes de chlamydia ou de gonorrhée ne présentent aucun signe physique de la maladie. La seule façon de le savoir, c'est de se faire dépister !

Vous pouvez contracter une MST suite à des relations sexuelles vaginales, anales ou orales. Vous pouvez également contracter certaines MST, par exemple la trichomonase, par contact avec des objets humides ou mouillés tels que des serviettes, des vêtements mouillés ou des sièges de toilette, bien qu'elle soit plus souvent transmise par contact sexuel.
Les MST comprennent à peu près tous les types d'infection. Les MST bactériennes les plus communes sont la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis. Les MST virales les plus fréquentes sont le VIH, l'herpès génital, les verrues génitales (VPH) et l'hépatite B. La trichomonase est causée par un parasite.

Les germes qui causent les MST se cachent dans le sperme, le sang, les sécrétions vaginales et parfois la salive. La plupart des organismes se propagent par voie vaginale, anale ou orale, mais certains, comme ceux qui causent l'herpès génital et les verrues génitales, peuvent se transmettre par contact cutané. Vous pouvez contracter l'hépatite B en partageant des articles personnels, comme des brosses à dents ou des rasoirs, avec une personne qui en est atteinte.

Les MST les plus courantes sont la chlamydia et la gonorrhée. Les chiffres ne cessent d'augmenter année après année. Il est très important de se faire dépister, puisque les MST peuvent avoir des conséquences graves sur votre santé et surtout votre fertilité.