Florencia Anzorena @mfanzorena
I know about health stuff
December 04, 2019

Guide pratique pour un bilan de santé sexuelle

Selon la définition de l’OMS, la santé sexuelle est un état de bien-être physique, mental et social lié à la sexualité. Elle exige une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles agréables et sûres, sans coercition, discrimination et violence.

L’éducation joue un des rôles les plus importants dans la prestation de tous les aspects des soins de santé sexuelle en informant et en éduquant sur les maladies sexuellement transmissibles (MST) et les pratiques sexuelles protégées.

La disponibilité du test et du traitement est un autre pilier fondamental de la santé sexuelle.

Quelles sont les MST les plus courantes ?

  • Chlamydia : est très fréquente et peut être omise, en particulier chez les femmes parce que la bactérie qui la cause ne crée pas toujours des symptômes. Elle se transmet par contact oral, anal ou génital avec une autre personne qui en est atteinte.
  • Gonorrhée : semblable à la Chlamydia, elle est causée par une bactérie et peut souvent être asymptomatique. Elle se transmet par contact oral, anal ou génital avec une autre personne qui en est atteinte.
  • Virus du papillome humain (VPH) : ce virus cause des verrues génitales, bien que les lésions n’apparaissent pas chez tous ceux qui en sont atteints. Elle est très contagieuse et se transmet facilement lors d’un contact sexuel ou même par contact peau à peau. Quand les verrues génitales sont visibles, le diagnostic peut être fait par l’inspection. Des tests supplémentaires ou réguliers peuvent inclure une biopsie ou une colposcopie chez les femmes.
  • Syphilis : La syphilis est une infection bactérienne transmise d’une personne à une autre par contact oral, anal ou génital. Chez les hommes, le premier signe de syphilis peut être une plaie sur le pénis. Chez la femme, le premier signe peut être une plaie autour ou à l’intérieur du vagin. Vous ne remarquerez peut-être même pas la plaie, car les plaies de syphilis ne font pas mal. Les plaies disparaissent après trois à six semaines.
  • Herpès : Il en existe deux types. Le type 1 est traditionnellement associé à l’herpès labial et le type 2 à l’herpès génital, mais des recherches récentes ont montré que la plupart des infections génitales sont également causées par le type 1. L’herpès se transmet le plus souvent par contact avec des plaies, mais dans certains cas, il peut être transmis lorsque la personne infectée ne présente aucun symptôme. Une personne peut avoir une souche du virus mais ne jamais présenter de symptômes, ou peut avoir une “poussée” avec des plaies douloureuses près de la bouche, des organes génitaux ou de l’anus.
  • VIH : infection virale transmissible par voie sexuelle, par des relations sexuelles anales ou vaginales non protégées ou par le sang (partage d’aiguilles ou contact avec une plaie ouverte ou une plaie). Il n’est que très rarement transmissible par contact avec d’autres fluides corporels.
  • Hépatite B : L’hépatite B est aussi une infection virale, elle se propage lorsque les gens entrent en contact avec le sang, les plaies ouvertes ou les liquides organiques d’une personne qui a le virus de l’hépatite B. Il peut causer de graves dommages au foie.
  • Hépatite C : est une infection virale transmise par contact sanguin ou par contact cutané (partage d'aiguilles ou contact avec une plaie ouverte ou une blessure). Il est rare de contracter l'hépatite C en ayant des relations sexuelles avec une personne atteinte d'hépatite C. Cette infection peut être à l'origine de maladies chroniques du foie et du cancer du foie.

Qu’est-ce qu'un test de dépistage MST ?

Un test de dépistage signifie que vous subirez un test de détection des infections même si vous ne présentez aucun symptôme. Il est très important de dépister les maladies sexuellement transmissibles car elles peuvent avoir des conséquences sérieuses sur votre santé et votre fertilité si elles ne sont pas traitées comme il faut. Il n'y a pas de recommandation concernant quel test vous devez faire et quand vous devez le faire, mais cela dépend plutôt de votre style de vie et de votre niveau de risque. En règle générale, si vous êtes sexuellement actif, il est recommandé de passer des examens réguliers.

Quand se faire dépister?

Si vous avez eu des rapports sexuels - vaginaux, anales ou oraux - non protégés ou si vous voulez vous engager dans une relation sexuelle avec un nouveau partenaire, il est recommandé de subir un test de dépistage.
Les résultats du test seront fiables dans le cas où vous attendez une certaine période après une relation sexuelle à risque.
- Pour la gonorrhée et la chlamydia --> 2 semaines.
- Pour la syphilis --> une semaine à 3 mois.
- Pour le VIH, les hépatites C et B --> 6 semaines à 3 mois.

Si vous vous reconnaissez parmi les cas suivants, une fréquence de contrôle est nécessaire :

  • Vous êtes impliqué dans un rapport sexuel à risque. Par exemple, votre partenaire est atteint d'une maladie chronique, comme le VIH ou l'hépatite C ou B, il est important qu'il subisse des tests d’une manière plus fréquente. Si vous êtes engagé dans une “open-relationship” ou si vous n'êtes pas sûr que votre partenaire est monogame, il est recommandé de subir des dépistages réguliers. Généralement, cela signifie environ tous les 6 mois ou plus suivant votre situation personnelle.
  • Vous avez un comportement sexuel à haut risque. Les comportements à haut risque comprennent le contact intime avec une travailleuse de sexe, un consommateur de drogues intraveineuses, des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, des partenaires multiples ou des partenaires anonymes. Dans ces circonstances, vous courez un plus grand risque de contracter des MTS et vous devriez subir un test de dépistage une fois le contact établi.
  • Vous présentez des symptômes. Si vous presentez des symptômes, il est recommandé d'avoir une discussion avec un médecin ou de vous rendre dans une clinique. Vos symptômes et vos anamnèses vous permettront de choisir les tests les plus informatifs et, s'ils se révèlent concluants, vous obtiendrez le traitement approprié.

Image de fond créée par freepik - www.freepik.com
Conçue par Freepik

Unsure where to start?