Florencia Anzorena @mfanzorena
I know about health stuff
December 04, 2019

Comment communiquer avec votre partenaire au sujet des maladies sexuellement transmissibles

On ne nous apprend presque jamais à être prêts à discuter ouvertement de notre santé sexuelle. Mais c'est un des aspects les plus importants pour pouvoir prendre soin de soi-même et de la santé des autres. Il est essentiel de briser le tabou qui existe autour de ce sujet. La honte et la stigmatisation inutiles liées aux MST ne font qu'empêcher les gens de se faire soigner et peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.

La nécessité de se faire dépister régulièrement

Un grand nombre des maladies sexuellement transmissibles peuvent être asymtomatiques, ce qui signifie que vous ne réaliserez pas que vous en êtes atteint. En outre, certaines mettent jusqu'à plusieurs mois avant de se manifester, mais vous pouvez quand même les transmettre bien qu'il n'y ait pas de symptômes visibles.
Si votre test est négatif, super ! Mais il est quand même important de parler à vos partenaires de santé sexuelle et de sécurisexe.
En cas de résultat positif, les prochaines étapes vous serviront de guide pour aborder le sujet.

Ne croyez pas tout ce que vous entendez à propos des MST

Il existe beaucoup de " mythes urbains " sur les MST. Mais, si vous faites une petite recherche, vous pourrez vous fier aux références officielles et/ou consulter votre médecin. La plupart des MST peuvent être traitées avec succès, il est donc important que vous consultiez votre médecin et que vous obteniez le traitement dont vous avez besoin.
La chose la plus cruciale est d'assumer la responsabilité de votre santé sexuelle. Il est important de vous informer sur les symptômes liés aux MST et sur la meilleure façon d'éviter de les transmettre.

Voici une liste décrivant comment aborder le sujet avec votre partenaire.

1. Parlez à votre partenaire avant tout contact sexuel 

Le moment idéal pour parler des MST est évidemment avant de commencer tout contact sexuel (vaginal, anal ou oral). Il se peut que même avant vous deviez en parler. Dans le cas de l'herpès labial par exemple, il est préférable que vous en discutiez avant de vous embrasser.
Parler à votre partenaire de vos antécédents sexuels et lui poser des questions sur ces antécédents vous permet de savoir si votre partenaire souffre ou a déjà souffert de MST, ce qui vous permet de prendre une décision plus avisée sur le genre de relation sexuelle que vous souhaitez avoir. 

Peu importe que ce soit une relation sérieuse ou non. Il n'y a aucune raison d'avoir honte d’en parler. La communication est très importante.

2. Soyez prêt à en discuter

Pensez à la façon dont vous souhaitez utiliser dans votre communication, mais gardez aussi à l'esprit que les gens ont des réactions diverses sur ce sujet. Choisissez donc un endroit ou une façon qui vous convient. Certaines personnes préfèrent aborder le sujet au tout début de la relation, mais d'autres préfèrent faire quelques rencontres et apprendre à connaître la personne en premier - c'est à vous de décider. De plus, ça dépend aussi du moment où vous souhaitez avoir des relations sexuelles.

3. Soyez prêt pour une conversation transparente

Certaines personnes introduisent le sujet en posant des questions à leur partenaire sur leurs expériences sexuelles, et si elles ont déjà eu une MST. D'autres préfèrent simplement dire à leur partenaire qu'ils sont atteints d'une MST et leur demandent s'ils ont des question à poser. Il serait peut-être utile de discuter des précautions à prendre pour avoir des rapports sexuels protégés.

C'est tout à fait normal de se sentir un peu mal à l'aise au début, mais vous vous sentirez plus soulagé une fois la chose faite. Et votre partenaire vous sera probablement reconnaissant d'en avoir parlé.

C'est aussi l'occasion pour vous d'en connaître plus sur les expériences sexuelles de votre partenaire.  

Voici le genre de questions posées par les gens.

  • Vous utilisez toujours une protection dans vos rapports sexuels?
  • Savez-vous si vous avez actuellement une MST ?
  • C'était quand la dernière fois que tu t'es fait tester pour les MST ?
  • Avez-vous déjà souffert de MST ? 
  • Savez-vous si l'un de vos partenaires récents a des MST ?

Votre partenaire ou votre “date" n'est peut-être pas tout à fait honnête au sujet de son statut en ce qui concerne les MST, mais au moins vous avez eu le courage de demander. De nombreuses personnes rapportent également que la réception du partenaire en discutant de ce sujet vous aide à mieux les connaître. 

4. Préparez-vous à des réactions différentes 

Dans le cas où vous communiquez que vous êtes atteint(e) d'une MST, il se peut que votre partenaire vous remercie de lui avoir averti, ce qui confirme que ses sentiments envers vous n'ont pas changé, et soyez ravi d'avoir mentionné ce sujet.

Il y a aussi la possibilité qu'ils ne le prennent pas aussi bien. Ils peuvent exprimer leur incompréhension ou leur peur. Il est possible qu'ils soient catégoriques ou qu'ils expriment un refus. Rappelez-vous toujours que ce genre de réactions vous permettra de connaître votre partenaire.

Si vous n'êtes pas content de leur réaction, rappelez-vous que vous êtes libre de choisir librement votre partenaire.

5. You did it ! Sois fier !

Le fait de vous confier et de partager quelque chose d'aussi personnel que les expériences sexuelles que vous avez vécues, peut vous faire ressentir de la peur ou de la vulnérabilité. Ce n'est pas une conversation facile à avoir, mais il est très important d'être fier d'avoir franchi cette étape, peu importe la réaction de votre partenaire. 

Image de fond créée par freepik - www.freepik.com
Conçue par Freepik
 

Unsure where to start?